mercredi 17 octobre 2012

Compte rendu du café maçon Jeudi 11 Octobre 2012

Thématique : la morale peut-elle être laïque? 

A l'heure où les religions s'invitent de plus en plus dans le débat public, se réclamant de leurs valeurs, le ministre de l'Education Nationale veut relancer l'enseignement de la morale à l'école publique.
La Franc-maçonnerie a-t-elle quelque chose à voir avec la morale?

Introduction par Sarah : 

La morale serait elle personnelle et la représentation d’une volonté de progression de son propre idéal ? Un souhait de dépassement de ses limites ? La morale doit elle trouver un classement dans l’ordre religieux ? La morale apparaît comme une contribution à la cohésion sociale.

Il se dégage qu’il faut tout d’abord établir une définition du mot morale et également que morale et laïcité sont deux concepts distincts. La morale est elle par essence laïque ?

Discussion générale

Un intervenant pose la question dans l’autre sens : pourquoi la morale ne serait-elle pas laïque ? Faut-il enseigner la morale à l’école ?

Une autre personne aborde les rapports entre la morale et la politique et soulève le côté asservissant de la morale.

On s'interroge sur les racines étymologiques des mots « morale » et « laïcité ».

Après recherche sur le web, le mot religion tire sa source du latin « religare » qui signifie relier.


Le terme laïc vient du latin laicus qui signifie « commun, ordinaire, qui est du peuple » lui-même issu du grec laikos signifiant « du peuple ».

On remarque qu’il existe plusieurs manières de concevoir la morale.

Pour certains participants, la morale doit être dissociée de la religion. Pour d'autres c'est la religion qui lui donne une unite, sans quoi elle resterait fragmentée. Elle aide à discerner le « bien » du « mal ».

Un intervenant cite certaisn principes moraux comme aimer son prochain comme soi-même, aimer son père et sa mère, les principes énoncés par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen principalement l’article premier : le shommes naissent libres et égaux. Ou le principe de solidarité : Chacun selon ses moyens, Chacun selon ses besoins ».

Quel est le rôle de l’école dans l’enseignement de la morale ? S'agit-il d'enseigner des règles ?

Quid de la formation des enseignants? La morale civique est un moyen du mieux vivre ensemble.

La morale serait à géométrie variable selon chaque personne, selon le milieu, la communauté ? La morale est elle universelle ou individuelle ?

Énonciation du triangle de l’éthique, « je veux, je peux, je dois ».

Une personne explique que la morale est difficile à intégrer pour certains enfants en établissement scolaire, à cause du milieu extérieur où les règles sont trop différentes.

D’autre part y a-t-il une de décadence de la morale ? La morale évolue-elle avec la société ?

A titre d’exemple, un enseignement de la morale par la pratique : le tri effectué avec des enfants éveille en eux la conscience du respect de l’environnement. L’Abbé Pierre, Emmaüs et le Compagnonnage peuvent également servir d’exemple.

Un intervenant soulève la contradiction qu'il peut y avoir la parole et les actes.

Les médias, la famille, le sport ont aussi une influence sur le sens moral.

La morale aurait un rapport avec l'un intérêt général.

La rigueur entre elle parmi les valeurs morales ? L’excès de matérialisme est il contraire à la morale ?

Une personne considère que c'est l’athéisme qui est une croyance dominante. Il prône l’individualisme et se rapproche des philosophies nihilistes et du carpe diem.

La famille joue un rôle crucial dans la transmission de la morale. Rapport entre la morale et l’argent, la morale et la loi. Doit on inclure la non-transgression de règles dans la morale ?

Une des bases de la morale peut être l'humanisme.

Faut'il l'enseigner ? Oui, car il n’est pas possible de déléguer exclusivement la morale aux parents car parfois leurs contraintes sociales ne leur offre pas la disponibilité suffisante.

Une personne exprime que la transmission familiale joue un rôle primordial et que les conditions sociales n'impactent peut être pas autant que cela l’intégrité du sens moral.

On rajoute que la morale passe aussi par respect de soi, un développement de l’amour propre, ainsi qu’une intégrité personnelle.

Comment amener une nouvelle morale de manière « raisonnable » ?

L’individualisme semble progresser et les médias auraient une influence sur la perte du sens de la valeur du travail.

Sarah en guise de conclusion:

Il reste toujours à dégager si la morale doit être laïque ou enseignée via la religion.

Il se conclut que la morale est le ciment du mieux vivre ensemble et un vivier de règles pour une plus grande harmonie.

Question des participants sur la franc-maçonnerie :

Le concept de l’être suprême dans la Franc Maçonnerie.

Au Grand Orient, il n'y a pas de réference au « Grand Architecte de l'Univers »

Au Droit Humain, cette référence existe, mais chacun dispose de la liberté de sa définition. Il existe la liberté de croire ou pas et selon les loges on peut prêter serment sur le Coran le Talmud, etc.…

Quels sont les objectifs principaux de la Franc Maçonnerie ?

Elles sont différentes selon les obédiences.

Au Grand Orient de France le travail s’effectue sur la morale et la recherche d’une part de la vérité ainsi que sur l’ésotérisme et le symbolisme. Une partie importante du travail se fait sur des sujets de société.

Au Droit Humain : Travail sociétal, sur soi, sur la liberté, sur l’écoute et l’effort de non jugement de l’autre ainsi que son respect.

Grande Loge de France :

Fruit de discussions ainsi qu’un apport collectif.

Question si certaines personnes peuvent être rejetées ou s’il existe un critère de sélection.

Oui, des canidatures sonr repoussées ou des candidats ne vont pas jusu'au bout de leur démarche.

Le représentant de la Grande Loge de France indique que l’on trouve en maçonnerie ce qu’on apporte.

Quelles sont les actions concrètes de la maçonnerie dans la société?

Grand Orient de France :

Au sein de l'engagement social ou politique, mais aussi de la Fondation du Grand Orient de France et d'actions de solidarité. Travail dans des commissions et transmissiosn des travaux aux décideurs politiques

Droit Humain :

Même travail avec les parlementaires, commission de bioéthique.

Grand Loge de France : de même, travail avec la fondation et actions de solidarité (orphelinat)